Sur la situation en Papouasie, les décideurs politiques s’accordent sur des certains points

Jayapura, Jubi – Les décideurs politiques de Papouasie se sont mis d’accord sur un certain nombre de points concernant la situation sécuritaire dans la province la plus orientale de l’Indonésie, lors d’une réunion initiée par la Chambre des représentants de Papouasie (DPR Papua), lundi (22/11/2021).

Le président de DPR Papua, Jhony Banua Rouw, a déclaré que la réunion a examiné les situations de conflit dans plusieurs régences. La discussion s’est concentrée sur la situation d’Intan Jaya.

« Nous avons convenu de plusieurs mesures à prendre. L’une d’elles consiste à demander à toutes les parties, à savoir Les Forces armées indonésiennes et la Police nationale indonésienne (TNI/Polri), l’Armée de libération nationale de la Papouasie occidentale (TPNPB), et la société à adopter une attitude calme et à ne pas créer de conflits dans des régions. Ne faites pas d’actions qui dérangent le public avant Noël. On souhaite que les gens fêtent Noël tranquillement », a expliqué Jhony Banua Rouw après la réunion, lundi soir.

Il a également mentionné que les parties ont également convenu de former une équipe ensemble. L’équipe examinera et fournira au président Joko Widodo et à toutes les parties prenantes des recommandations sur les mesures concrètes à prendre pour résoudre les divers problèmes en Papouasie.

« L’une de ces mesures consiste à demander un réexamen du permis du bloc Wabu. Nous demanderons également que le placement des troupes non organiques se fasse sur demande, en coordination et sous le contrôle du chef de la police provinciale (Kapolda) et/ou du commandant du commandement militaire régional (Pangdam) », a-t-il précisé.

Selon lui, avec cette mesure, le déploiement de troupes extérieures sera adapté aux besoins de la Papouasie. Dans l’exercice de leurs fonctions, les troupes sont sous le contrôle du Kapolda et du Pangdam.

Par conséquent, les troupes peuvent prendre en compte la sagesse locale lorsqu’elles prennent des mesures de mise en application de la loi, car le Kapolda et le Pangdam comprennent bien le caractère et la culture des Papous. Il a également ajouté que l’équipe travaillerait de manière continue. La prochaine réunion est prévue au début du mois de décembre 2021.

« Nous ferons des recommandations et des solutions aux problèmes de la Papouasie. Dans le même temps, nous demandons au public de rester calme et de ne pas se laisser provoquer. Nous appelons également les forces de sécurité et au TPNPB à rester calmes afin de maintenir une situation paisible et sûre avant Noël », a conclu Jhony Banua Rouw.

La réunion a été assistée par le Conseil du peuple papou (MRP), la Police provinciale de Papouasie (Polda Papua), le Commandement militaire régional XVII de Cenderawasih (Kodam XVII/Cenderawasih), le Bureau du procureur supérieur de Papouasie (Kejaksaan Tinggi Papua), le régent d’Intan et le DPRD d’Intan Jaya, des chefs religieux et d’autres parties.

Monteur: Edho Sinaga

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post La Journée mondiale de l’enfance est célébrée au milieu de la violence contre les enfants dans le conflit armé en Papouasie
Next post La KPK demande aux chefs régionaux en Papouasie de renforcer les pratiques de bonne gouvernance