Les coups de feu reprennent à Kiwirok, un membre de Brimob est abattu

Jayapura, Jubi – Une fusillade entre des groupes armés et des officiers conjoints TNI/Polri a une fois de plus eu lieu dans le district de Kiwirok, dans la régence de Pegunungan Bintang, en Papouasie, lundi (17/1/2022). Un membre de Corps de brigade mobile (Brimob), Bharatu Bachtiar, a dû être évacué à Jayapura parce qu’il a reçu une balle dans le dos.

Le chef de la police de Pegungan Bintang, Cahyo Sukarnito, a annoncé que la fusillade qui a eu lieu lundi à Kiwirok a éclaté vers 06 h 30. Il a déclaré que la fusillade s’est produite entre des officiers conjoints TNI/Polri et un groupe armé dirigé par Lamek Alipki Taplo.

« La fusillade a eu lieu avant le retrait des troupes dans la régence de Timika. Aujourd’hui, les forces conjointes continuent de pourchasser le groupe armé dirigé par Lamek Alipki Taplo », a déclaré Cahyo à Jayapura, lundi.

Il a affirmé qu’après la fusillade, la situation dans le district de Kiwirok était propice. « Les troupes de l’Opération de Paix de Cartenz ont ajouté des troupes dans la région », a-t-il affirmé.

Le chef des relations publiques de la police provinciale de Papouasie, Ahmad Musthofa Kamal, a précisé que l’incident n’avait fait aucune victime. Il a également expliqué que les forces de sécurité conjointes continuaient à monter la garde aux points vulnérables et aux points soupçonnés d’être les entrées des groupes armés là-bas.

« Actuellement, Bharatu Bachtiar a été évacué vers l’hôpital Bhayangkara Jayapura pour y recevoir des soins supplémentaires », a ajouté Kamal.

Monteur: Aryo Wisanggeni G

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Les conflits au nom de la « guerre tribale » portent mal aux Papous indigènes
Next post Le cas de l’exploitation illégale de l’or se complique, MRPB : Nous allons réunir toutes les parties