Le comité de délibération du MRP a organisé un atelier pour l’évaluation du programme

Jayapura, Jubi – Le Comité délibératif du Conseil du peuple papou (Panmus MRP) a tenu un atelier à Jayapura, vendredi (26/11/2021), pour évaluer les programmes de travail et les activités du MRP tout au long de 2021. L’atelier a également discuté des plans pour les activités du MRP à la fin de 2021.

L’atelier a présenté un certain nombre d’intervenants, dont le pasteur John Bunay Pr., le président du MRP, Timothy Murib et d’autres dirigeants du MRP.

« L’atelier a discuté des activités qui ont été réalisées au cours de 2021 et des activités qui seront réalisées au quatrième trimestre de 2021 par les institutions au sein du MRP composé de trois groupes de travail et de trois autres institutions », a déclaré Murib, vendredi.

Selon Murib, cette institution pour la représentation culturelle des Papous indigènes a reglé toutes les exigences administratives et financières. « Toutes les activités du MRP en 2021 sont entièrement prises en compte et peuvent être justifiées par le MRP », a-t-il dit.

Il a expliqué que le MRP prévoit de poser des questions concernant la substance de la Loi n° 21 de 2001 concernant l’autonomie spéciale de la Papouasie (Loi sur l’autonomie spéciale de la Papouasie) qui est modifiée par la Loi n° 2 de 2021 concernant le deuxième amendement à la Loi sur l’autonomie spéciale de la Papouasie (Loi sur le deuxième amendement à la Loi sur l’autonomie spéciale de la Papouasie). « Le MRP discutera avec le gouvernement des changements contenus dans la Loi n° 2 de 2021. C’est devenu le but du MRP de répondre aux aspirations des Papous indigènes concernant la mise en œuvre de l’autonomie spéciale », a-t-il ajouté.

Murib a expliqué qu’avant de modifier la substance de la Loi d’autonomie spéciale de la Papouasie, le gouvernement devrait d’abord communiquer avec le peuple papou et le MRP. « En fait, le gouvernement central a effectué ce changement unilatéralement. C’est ce que le MRP va défendre pour les intérêts des Papous autochtones », a expliqué Murib.

Le président du Panmus MRP, Benny Sweny, a précisé que l’atelier visait à rassembler les rapports sur les activités qui ont été ou non mises en œuvre. « L’objectif est de mieux comprendre et de rassembler les rapports sur les programmes et les activités qui ont été mis en œuvre par le MRP. Nous allons rassembler les programmes/activités et leurs réalisations, identifier les obstacles et les problèmes rencontrés et trouver des solutions », a-t-il précisé.

Selon Sweny, chaque institution du MRP remplira des rapports sur les programmes/activités qui ont été mis en œuvre ou non, les réalisations du programme qui ont été mises en œuvre et les contraintes du programme qui n’ont pas été mises en œuvre. “Le rapport sera ensuite présenté à l’atelier”, a-t-il affirmé.

Monteur: Aryo Wisanggeni G

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Le gouvernement est appelé à mettre fin à la violence contre les femmes papoues
Next post Les réfugiés de Maybrat veulent retourner dans leur ville natale pour fêter Noël